CGT Finances Publiques Gironde

HYPOTHEQUES : DES DIRECTEURS PRESTIDIGITATEURS, CE N’EST PAS MAGIQUE … C’EST DRAMATIQUE !

jeudi 24 mars 2011 par webmestre

A la DRFiP de la Gironde, nous venons d’assister à un tour de passe-passe autant extraordinaire que catastrophique :

Faire disparaître des agents dans un service et en faire réapparaître tout à coup, à la demande …si besoin est !

Et des besoins il y en a et il y en aura de plus en plus !

Les Conservations des Hypothèques de Bordeaux subissent de plein fouet les conséquences : des applications informatiques mal finies, d’une informatique insuffisante (ce que certains appellent « une grosseur de tuyaux insuffisante ») et de la reprise économique. (voir § suivant…)

Vous avez remarqué ? Il n’est nullement question ici des suppressions d’emplois dans les Conservations des Hypothèques. En effet, ce qui précède est annoncé comme seules raisons par la Direction Générale !

Ainsi le retard accumulé est tellement catastrophique que des professionnels ruent dans les brancards !

INACCEPTABLE, HONTEUX et quelque part, MALHONNETE.

Les conditions de travail dans ces services sont devenues intolérables. Malgré l’investissement quotidien sans faille de tous les collègues, les retards accumulés sont tels que la direction a pris des mesures. Et quelles mesures ! L’arrivée massive de plusieurs collègues pour aider à résorber le retard. Des agents EDRA (Echelon Départemental de Renfort et d’Assistance) et ALD (à la disposition du directeur) certes, mais aussi, tenez-vous bien, des agents nommés dans d’autres services et déplacés pour 1, 2 ou 3 mois voire plus ! Mais la durée de ces détachements est supposée car aucun des représentants des personnels n’a été informé de ces mesures.

Lorsque nous serons informés, un jour peut-être, la direction tentera de nous rassurer en assurant assurément (redondance assumée) que seuls des agents volontaires sont concernés par ces déplacements.

Qu’est ce qu’un volontaire ? : « Celui qui accepte de son plein gré une mission, une tâche » dit le Petit Larousse.

Quand un directeur téléphone personnellement à un agent pour lui…« proposer » une mission par détachement, où est le caractère volontaire de la décision prise ? Un appel à volontariat par note adressée à tous les agents de la DRFiP 33 aurait pu revêtir cette notion.

De plus, la CGT dénonce cette gestion méprisante des services qui consiste à étaler la couche de…pénurie pour mieux la répartir. Est-ce ainsi maintenant que doivent s’exercer nos missions de service public ? Déshabiller Pierre pour habiller Paul ?

Près de 200 agents, lors du CTP « emplois », se sont déplacés à la Direction pour dire au Directeur les conséquences négatives des suppressions d’emploi sur les missions et les conditions de travail. Aujourd’hui la direction, par sa gestion de la pénurie confirme, s’il était besoin, la situation dramatique dans laquelle se trouvent les services. Aujourd’hui les Conservations des Hypothèques demain les autres services.

La CGT demande à la direction de respecter des règles d’affectation des agents et d’assumer elle seule les conséquences de ses choix. Elle demande aussi qu’il soit mis fin sans délai à ces détachements imposés aux services et aux agents et inefficaces pour résorber un retard qui exige la réimplantation des emplois supprimés.

Bordeaux, le 23 mars 2011


Documents joints

Tract CH 23.03.2011

24 mars 2011
Document : PDF
114.6 ko

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 319978

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Publications  Suivre la vie du site Divers   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License