CGT Finances Publiques Gironde

10 mensonges et 5 boniments !

jeudi 5 mai 2005 par webmestre

10 mensonges et 5 boniments

Publication d’ATTAC France (http://www.france.attac.org)

Dans la campagne pour la constitution européenne, il y a des mensonges, et il y a des boniments. Un mensonge, c’est quand on transforme la vérité. En prétendant ce qui n’est pas. Ou en “oubliant” ce qui est. Les boniments, ce sont des mensonges moins directs, des interprétations tendancieuses, des éclairages qui laissent des aspects importants dans l’ombre. Des petits accommodements avec la vérité.

Les partisans du traité constitutionnel européens, à de rares exceptions près, ont échafaudé tout leur argumentaire sur beaucoup de sable. Le 29 mai 2005 les Français seront appelés à répondre par OUI ou par NON à une seule question : approuvez-vous la ratification du traité constitutionnel Européen ? Un seul mot, une seule réponse, pour dire son accord ou son désaccord avec un texte très lourd. Le seul point où tout le monde est d’accord, c’est que ce vote engagera l’avenir de l’Europe et de la France pour des décennies.

Lire le texte intégral : cliquez sur la vignette

PDF - 204.1 ko
10 mensonges

Plan du document :
- Présentation
- Mensonge n°1 : Ce n’est pas une constitution
- Mensonge n°2 : La Constitution ne comporte que des avancées
- Mensonge n°3 : La directive Bolkestein serait impossible avec la constitution
- Mensonge n°4 : Avec le traité de Nice, l’Europe est ingouvernable. Avec la constitution cela irait mieux, car les coopérations renforcées seraient plus faciles
- Mensonge n°5 : L’introduction de la charte des droits fondamentaux dans la partie II crée de nouveaux droits
- Mensonge n°6 : Les services publics seront mieux défendus
- Mensonge n°7 : La constitution est neutre, elle ne définit pas de politique, elle n’est pas d’inspiration libérale
- Mensonge n°8 : La Banque centrale européenne sera contrôlée
- Mensonge n°9 : L’Europe va disposer d’une défense commune indépendante des États-Unis
- Mensonge n°10 : Les syndicats et les partis de gauche européens soutiennent la constitution
- Boniment n°1 : Le vote NON provoquerait une crise très grave, le vote OUI n’en provoquerait pas
- Boniment n°2 : Grâce à la constitution, l’Europe disposera d’une politique étrangère
- Boniment n°3 : Avec le traité de Nice, l’Europe est ingouvernable. Avec la constitution cela irait mieux, car les majorités qualifiées seraient plus faciles
- Boniments n°4 : Ce n’est qu’une étape, l’Europe va progresser, l’Europe va mieux s’unir
- Boniment n°5 : Avec la constitution tout va changer dés 2006
- Références des documents utilisés
- Conclusion


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 320231

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Site - Archives  Suivre la vie du site CGT Trésor  Suivre la vie du site Europe - Référendum   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License