CGT Finances Publiques Gironde

Compte rendu des HMI CGT du 25/09

jeudi 27 septembre 2007 par webmestre3

La CGT a la rencontre des personnels de 9 trésoreries du département le 25 septembre.

- Alors que les attaques contre les salariés, les fonctionnaires et le service public se multiplient la CGT a décidé d’aller au débat avec les personnels du département.
- C’est dans les trésoreries suivantes que nous avons tenu des heures mensuelles d’information : Coutras, Guîtres, Libourne-Fronsac-Vayres, Castillon la Bataille, Sainte-Foy la Grande, Libourne municipale, Bazas, Langon, La Réole.

Dans tous ces postes les collègues se montrent à la fois conscients des attaques et des enjeux , inquiets quant aux conséquences et en partie résignés face au rouleau compresseur.

Les remises en cause du statut (remise en cause des concours, recrutement de contractuels, pécule pour le départ, individualisation des carrières…) et le projet de fusion (fiscale ou globale) du Trésor et des Impôts ont été au cœur des discussions. Si la remise en cause du statut n’est pas perçue encore par tout le monde (certains attendant les mesures concrètes avant de se prononcer…), le projet de fusion entre DGI et DGCP est bien analysé surtout dans les postes mixtes. Il apparaît bien pour les collègues que la mission 2003 revient au galop mais que le projet du ministère va plus loin en fragilisant le réseau du trésor : qu’adviendra t-il des autres missions (collectivités locales…) si le recouvrement de l’impôt disparaît ?

La CGT a essayé de montrer que les attaques contre le statut sont sans précédent en faisant le parallèle avec ce qui s’est passé à La Poste et à France Télécom il y a quelques années. Par ailleurs, en ce qui concerne la fusion nous avons insisté sur le fait que ce qui importait c’était une nouvelle organisation des services de la DGI et de la DGCP assurant un service public de proximité sur l’ensemble du territoire ; et non pas une querelle de boutique pour savoir quelle direction « allait emporter le morceau ».

Nous avons posé la question de la mobilisation. Comment réagir, quand ? Même si spontanément les personnels n’expriment pas l’idée de « passer à l’action », ils ont conscience qu’il faudrait réagir. La question de la nécessité de l’unité syndicale est revenue.

La CGT continuera son travail d’explication. Nous n’avons pas d’autre choix que de préparer les futures mobilisations. Ce serait une erreur que d’attendre d’avoir des projets bien ficelés avant de réagir.


Quelques remarques / infos lors des ces HMI :
- ah ce qu’il faudrait c’est « un nouveau mai 68 » !
- Dans plusieurs postes, le manque d’effectifs est toujours une question d’actualité.
- La revalorisation du pouvoir d’achat est également demandée. A ce propos, il serait illusoire de croire qu’un « passage » à la DGI serait intéressant financièrement. Même si pour les catégories B/C le régime indemnitaire est plus favorable à la DGI, la différence n’est pas si importante...
- Hélios : si les opérations de bascule se passent mieux désormais, il n’en reste pas moins que le module recette de l’application pose toujours des problèmes. La charge de travail est importante et il ressort, dans un poste ayant démarré depuis longtemps, un manque de formation et d’information.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 320250

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Site - Archives  Suivre la vie du site CGT Trésor  Suivre la vie du site H.M.I. CGT au Trésor   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License